Toto et Bingo se promenent en America

09 juin 2009

29 mai 2009 - Arequipa, c´est plus fort que toi

Salut les amis, c´est Toto.

Bon bah la y´a pas a chier, dans cette ville, on a laisse notre foie, notre rate et nos poumons. J´ai deja fait la fete mais ici, on atteint des sommets. Faut dire qu´on a rencontre Kerry, le plus tare de tous les irlandais de la planete :

-

photo_fiesta

-

P1010293

-

Alors qu´on regardait tranquillement la finale de la Ligue des Champions dans un pub irlandais, avec nos verres de biere et de whisky etales devant nous, on rencontre des basques qui meritent bien leur reputation. Du coup, les tournees s´enchainent et apres quelques tournees et vomis, arrivee de Kerry, le roi de la soiree. Ce salaud d´irlandais est bien sympa et boit comme une bretonne deshydratee. A un moment, plus possible de jouer au billard, j´ai les yeux qui dansent la lambada. Alors que des Anglais gueulent comme des vaches sur Oasis, Kerry montre son cul a des neerlandaises qui voulaient prendre une photo de groupe. De son cote, Rick, notre pote australien, vient de s´ouvrir les panards en renversant tout le comptoir du bar alors qu´il dansait pieds nus. On est partis ensuite en boite jusqu´au bout de la nuit et le scenario va se repeter durant plusieurs soirees, dont une epique qui nous verra picoler avec des potes peruviens jusqu´au lendemain 17 heures. Ce serait trop long de donner ici tous les details, mais c´etait vraiment vraiment du lourd. Du tres lourd. Viva Arequipa.

Posté par toto-et-bingo à 02:22 - Commentaires [4] - Permalien [#]


25 mai 2009 - Machu Picchu, en route chez les Incas

P1010167

-

Salut les amis, c´est Toto.

Moi au debut je pensais que Machu Picchu, c´etait un Pokemon. Et ben non, en fait c´est un genre de cite perdue pommee dans les montagnes, au milieu d´un paysage hallucinant. Bon ok, avant d´arriver la, c´est le parcours du combattant, faut prendre des minibus remplis de peruviens qui rentrent du marche, passer la nuit dans des rades pourris qui te refilent des lits pleins de puces, et eviter de te faire egorger a Aguas Caliente, cette putain de ville qui est surement la plus moche du monde entier (la preuve, tiens :

P1010154

Apres une longue grimpette dans les montagnes, c´est la recompense :

-

P1010170 P1010187

P1010181 P1010196

On sait pas ce que sont devenus les habitants du Machu Picchu, ni pourquoi ils ont decide de batir cette cite grandiose ici. On sait juste qu´ils etaient vraiment speciaux, ces mecs. Ah ouais, une anecdote a la con : une fois qu´on est arrives au sommet et qu´on pensait etre les derniers explorateurs du nouveau monde, on a quand meme rencontre notre medecin generaliste de Paris, qui habitait dans la meme rue du 15eme que nous. Bah ouais, nous ca nous fait bien marrer des anecdotes comme ça.

Sinon dans le train du Machu Picchu on en a pris plein la gueule niveau paysages et on a bien rigole, on a rencontre un japonais depressif qu´en avait vraiment marre de nos conneries :

P1010132 P1010211

Le lendemain, on s´est fait un nouveau pote qui nous a montre des trucs de fous, comme ces marais salants accroches a une colline :

P1010252 P1010258

On a aussi decouvert des paysages de fou, comme ci dessous. Ca, c´etait vraiment hallucinant. Merci Julian, speciale dedicace !

P1010268 P1010227

P1010263 P1010272

Ah ouais on a aussi vu ce truc, nous on a rien compris a ce que c´est, on va dire un stade de foot avec des tribunes un peu speciales construit par des bretons bourres :

P1010277

Posté par toto-et-bingo à 00:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mai 2009 - Cuzco : dix jours de cuite.

P1010046

-

Salut les amis, c´est Toto.

On nous avait dit que Cuzco, c´etait joli mais a ce point la, on pensait pas. A côte, Paris, c´est les Sables d´Olonne en hiver. Nous voila sans aucun doute dans LA ville qui dechire sa race, la plus jolie depuis le debut du voyage. Bon, en gros, ca ressemble a ca (on met que quatre photos parce que d´une, on est feignants et que de deux, on n´est pas guides touristiques professionnels) :

-

P1010021 P1010016

P1010013 P1010024

A Cuzco, il nous est arrives un drole de truc. D´abord, on est tombes malades parce qu´on se pele le fion dans cette ville ou ils ont oublie d´installer la clim. Et surtout, on a fait la fete presque tous les soirs, notamment avec nos potes autrichiens et du coup, alors qu´on devait rester deux ou trois jours au debut, on a traine dix jours dans cette drole de ville ou ca se dechire la tronche tous les soirs. Seul truc un peu chiant, beaucoup d´Americains, tous gros et blonds, qui gueulent comme des chameaux libanais dans plein de bars specialement conçus pour americains obeses. Mais il faut dire aussi que nous, on etait la pour partir ensuite au Machu Picchu. Et la, on en a vraiment pris plein la gueule. 

Posté par toto-et-bingo à 00:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juin 2009

12 mai 2009 - Huacachina dans ta face

Salut les amis, c´est Toto.

Encore un truc hallucinant a vous raconter. Alors que nous suions a grosses gouttes dans le desert, moi et la saloperie vendeenne qui s´accroche a mes tongs sommes subitement tombes sur un ... oasis !

S5000612 S5000613

Ouais, un putain d´oasis qui apparemment s´appelle Huacachina, avec tout plein de beatnicks dedans qui arretent pas d´agiter leurs dreadlocks sur de la musique de beatnicks. Et devinez quoi en plus, ces foutus gaillards font du snowboard sur les dunes qui entourent l´endroit. Ils appelent ca du "sandboard". Nous, on n´avait pas envie de faire les cons sur un snowboard (on sait pas en faire et on n´a pas de dreadlocks, sauf sous les bras) donc on s´est assis au sommet d´une dune avec des bieres et on s´est foutu de la gueule de ceux qui prenaient des gamelles. On est vraiment des salopards de francais. Le soir, bon resto, puis balade sous les etoiles avec ma femme a barbe (bah ouais, Christophe, quoi, j´avais que ca sous la main) et puis au lit. Sans cuite. Parce qu´on etait en cure et qu´il fallait qu´on prenne un peu de forces pour les soirees de tares qui s´annonçaient.

S5000624 S5000616

Posté par toto-et-bingo à 23:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mai 2009 - Qui va a Lima perd son foie

Salut les amis, c´est Bingo.

-

Ca y´est, nous y sommes. Welcome dans la capitale du Perou, 8 millions d´habitants, 100km dans sa longueur et une des villes les plus polluee au monde. Et surtout, des fiestas d´anthologie dont une avec nos potes français et Christian, notre pote breton, dont voici une photo avec Toto a 7 heures du mat,

apres une grosse grosse grosse grosse soiree :

-

S5000591

A noter, un brouillard "guara" de mai a octobre qui empeche de voir l´ocean. Tres sympathique tout ça. Apres visite de la ville rapide, le palais presidentiel et 2 plazas plus tard, on etait a notre hotel. Pour notre premiere soiree, nous reprenons contact avec nos copines rencontrees a Trujillo, deux etudiantes cannadiennes sympas, spontannees, intelligentes et marrantes (j´etais oblige, elles sont en copie du blog). Elles sont au Perou pour une mission humanitaire. Premiere soiree tranquille donc, tout c passe pour le mieux, quelques bieres, whiskys et pisco sour et tout le monde au lit (pas dans le meme parce qu il aurait vraiment fallu un grand lit).

-

S5000600 S5000594

Le lendemain, apres une longue longue balade a pied (4 heures quand meme), nous attaquons notre deuxieme soiree apero prolongee au cuba libre sur la cote avec les filles, Toto et en guest alejandro (metalleux bolivien fan de metallica avec tatouages sur les avants bras et les cheveux long). On picole, on picole, les filles doivent se rentrer et la, Alejandro a cette parole : "la noche no es terminada, vamos a beber" (traduction : La nuit n´est pas terminee, allons boire). Moi et l´artiste acceptons et partons pour une des soirees les plus dingues que  nous ayons connues. On se retrouve a un moment dans une boite tres speciale et malheureusement, je ne peux rien vous dire de plus mais a notre retour, quand on vous racontera ça, vous allez bien vous marrer !!

A bientôt !

Posté par toto-et-bingo à 22:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]


06 mai 2009 - Pacasmayo sur mes frites

Salut les amis, c´est Toto.

Voila un bon gros jeu de mot pourri niveau du titre mais j´ai encore quatre grammes d´alcool qui se baladent dans mes veines de foutu breton et du coup, un sens de l´humour special.

S5000573 S5000575

En quelques mots, Pacasmayo c´est pas super beau mais y fait chaud et ils font du tuning avec les chambres d´hotel, avec des jantes et des autoradios pour la sono. C´est special, regardez plutot :

S5000572

Surtout, on a retrouve la mer dans ce repere de pêcheurs a la face burinee par le soleil et les litrons de biere engloutis. Des types plutot sympas ces pecheurs, avec qui j´ai joue au foot pendant que la tarlouze qui me sert d´acolyte se faisait dorer le bonzaï sur le sable en tournant lentement les pages du magazine Femme Actuelle qu´il trimballe partout. Deux ou trois jours (merde, je sais plus) bien sympas en resume, avant de rejoindre Lima avec Allya et Zineb, nos copines marocaines super cools qui parlent comme Gad Elmaleh.

Posté par toto-et-bingo à 22:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 mai 2009 - Trujillo, quand t´es dans le desert...

S5000565

-

Quoi dire sur la ville ????? Les photos en parleront mieux, architecture d´inspiration arabe, murs colores et plaza de armas tres belle (au Perou, toutes les places centrales s´appellent plaza de armas). Apres une premiere soiree repos et decouverte de la cuidad, nous prenons place dans notre hotel "Le Continental", classe top1 au referendum Toto et Bingo, deco sympa, chambre bien foutue et une temperature de 30 degres en font un lieu magique pour vos vacances.

Le samedi soir arrive enfin, apres un apero bien arrose avec nos copines de lima (nous y reviendrons), nous enchaînons avec les bresiliens de l´hotel, on parle free fight, foot, capoeira et travelos, et on fini par boire l´alcool local, le pisco (une sorte de grapa d´Amerique du Sud). Tout ça pour finir dans une boite de nuit salsa bondee, avec 4000 personnes dans la discotheque : orchestre de salsa en live, bonne ambiance, on est fatigues, le pisco envoie du bois... au lit, le chauffeur de taxi comprend plus rien a ce que je raconte et j´ai les guiboles qui tremblent. Le lendemain, direction un petit village de pêcheurs sur la côte.

Salut, c´est Bingo,

-

Apres 10 heures de traversee du desert nord peruvien (caillasse et sable), nous arrivons a Trujillo, 3eme ville du Perou avec ses 900000 habitants, situee pres de la mer et qui signifie ville du desert (c pas vrai mais je trouvais ça plus sympa dans le texte).

Posté par toto-et-bingo à 22:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mai 2009

25 avril 2009 - En Amazonie avec les indiens Shuar

Salut les amis, c´est Toto.

Nous voila donc arrives en Amazonie, avec un taux d´humidite de 84% qui permet a Bingo de perdre encore quelques kilos et d´affiner ainsi sa silhouette de danseuse etoile.

S5000522

Pour aller dans la jungle, nous sommes obliges de faire appel a un guide, qui nous permettra d´affronter les saloperies d´araignees geantes et autres jaguars a la con et surtout d´eviter de se perdre dans ce labyrinthe geant. Notre guide sera Winston, que nous rencontrons un apres-midi par hasard.
Nous ne doutons pas encore qu´il est alcoolique et completement mythomane. Nous partons donc l´esprit tranquille avec Winston et nos bottes en caoutchouc, ne voyant encore rien venir. Apres nous avoir fait dormir une nuit a la belle etoile et nous avoir perdus pendant quatre heures dans la jungle parce qu´il se rappelait plus du chemin (on commencait a chier dans nos frocs), notre guide decide subitement
de se faire la belle et de nous abandonner en pleine jungle. Bordel de merde. Heureusement, nous rencontrons Raimond, un indien shuar (ce sont des indiens reducteurs de tete, c´est pas des conneries je vous promet) qui nous recueille et nous invite a le suivre dans sa famille, j´ai nomme la famille Chumapi (prononcez "Choumapi"), avec qui nous allons passer quelques temps. Tout de suite, les Indiens sont super chaleureux avec nous. Apparemment, toutes les conneries qu´on raconte les font bien marrer et le courant passe super bien. Je manque quand meme de chier dans mon froc quand le patriarche nous explique comment sa tribu s´y prenait pour reduire les tetes de ses ennemis, mais force est de constater que ces mecs sont super sympathiques.

Notre pote Raimond nous emmenera plusieurs fois dans la jungle et nous invitera a nous baigner dans les cascades et un fleuve en crue. Ca, c´est notre pote Raimond :

S5000524 

Et voici quelques photos de nos balades dans la jungle amazonienne :

S5000555

S5000536

S5000527 S5000559

Raimond nous montrera aussi comment deguster les enormes larves que vous pouvez appercevoir ici :

S5000543

Il nous expliquera plein de trucs hallucinants, avec par exemple cette plante qui, une fois sa tige plongee dans la flotte, permet de tuer instantannement tous les poissons situes aux alentours. Y´a juste a se baisser ensuite pour les ramasser. Et dire qu´en France, y´a des mecs qui s´emmerdent avec un hameçon. Le soir, ce sera reunion a table avec les hommes de la famille pour des repas geants et des discussions a batons rompus, vraiment chouette. Ah ouais, un truc aussi, on aura le privilege de gouter la chicha, une boisson fabriquee par les femmes du village qui mastiquent une sorte de pâte pendant des heures avant de la recracher dans une bouteille et de la laisse fermenter. Ouais, c´est ça, on a bu des glaviots quoi...

Bon, en tout cas, ce sejour aura vraiment ete enorme, on serait bien restes plus longtemps mais bon, on devait reprendre la route. Voici une photo de l´artiste dans notre campement :

S5000540

Et aussi, la meilleure pour la fin, une photo de mon compagnon de viree de retour de notre periple amazonien, vous comprendrez aisement pourquoi tous les taxis le klaxonnaient pour se foutre de sa gueule :

S5000561

Voila les poulets, a la prochaine, nous vous raconterons dans quatre ou cinq jours la suite de nos aventures !

Posté par toto-et-bingo à 22:48 - Commentaires [6] - Permalien [#]

15 mai 2009

19 avril 2009 - Cuenca, a fond dans la salsa

Salut, c´est Bingo.

Apres 5 heures de bus via Guayaquil sur la cote, nous voici dans la ville decrite par les guides comme la plus belle d´Equateur : Cuenca, 500000 habitants, 2100 m d´altitude.
La ville se situe dans les montagnes pres d´un parc national, celui de Caras. Il fait penser a l´Irlande ou l´Ecosse, au choix.

S5000513S5000514

Les bouquins ne racontant que des conneries, vous pourrez observer la photo de la cathedrale de Cuenca juste en haut, plutot sympa. Si vous voulez davantage de photos, sachez que je ne suis pas photographe de profession et faites donc des recherches internet par vous meme si vous etes interesses.
On y est reste une petite sermaine entre la petite riviere (y´a aussi une photo si vous voulez), le centre ville pittoresque (la pour les photos, demerdez-vous), les restos pas chers, les aperos bien arroses et les changements d hotels, les rollingues stones en tournee quoi.

Tenez, voila deux photos de notre premier hotel :

S5000511S5000512

Le fait marquant du sejour ? Un club de salsa ouvrant une seule fois par semaine, qui s´appelle la Mesa. Moi et mon acolyte Toto, on leur y a mis le feu apres une bonne preparation physique, liquide et phsychologique (3heures de salsa non stop quand meme). On a enchaine quelques mouvements de rock inspires de la technique de la toupie et nous etions colombiens. Seules problematiques, une cavaliere pas a ma taille, 1m60avec tallons et une climatisation pas au point.
Couches bien tard, une bonne nuit et nous reprenions la route. Et demerdez vous pour les photos.

Posté par toto-et-bingo à 01:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]

16 avril 2009 - Montanita, bienvenue chez les hippies

S5000502

Apres Quito, direction Montanita : on nous avait promis SEA, SEX AND SUN. Pour moi et mon compagnon Toto l´asticot, ce fut plutôt americanos, chiasse et moustiques.
On est reste 3 jours dans cette petite station balneaire qui ressemble a un petit village hippie, avec des toits en chaumes et des mecs pieds nus qui vendent des bracelets sur la plage. Mais un probleme a vite surgit : trop d´americains, on etait a Miami sans les flics.
Faut quand meme reconnaitre a ces putains de yankees qu´ils savent faire la fête. Ils arretaient pas de gueuler dans les bars et discotheques ouvertes toute la nuit (ce qui est rare en Equateur pour etre signale).
A note le trajet "paris dakar" du car sur la route Quito-Montanita, avec accident et pare brise eclate. Conduire un bus a la ayrton senna comporte des risques.

S5000493 S5000507

S5000494 S5000503

On s´est bien marres dans ce village avec notamment une grosse cuite entamee dans la chambre d´hotel (voir photos juste au dessus) mais la plage, ca va un temps. Direction Cuenca, la ville des bourges. ALLEZ HOP.

Posté par toto-et-bingo à 01:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]